EXTERMINATION de Tous Les Parasites à Montréal, Boucherville, Longueil, Brossard et Laval 514-561-8933
Fourmis charpentières
  • Une des fourmis les plus grandes, soit de 0,65 cm à 0,95 cm.
  • L’espèce la plus courante est noire, mais certaines arborent une couleur rougeâtre ou jaunâtre.
  • Les ouvrières sont dotées de grandes mandibules.


Cycle de vie:

    • Les reines déposent de 15 à 20 œufs la première année et jusqu’à 30 œufs la seconde année.
    • Les œufs achèvent leur cycle de vie en une soixantaine de jours.
    • Les ouvrières ont une durée de vie maximale de sept ans, tandis qu’une reine peut vivre jusqu’à 25 ans.


Habitudes:

    • Cette fourmi habite le bois humide, creux ou en putréfaction, et ce, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur de la maison. Elle creuse des «galeries» dans le fil du bois afin d’ouvrir des passages entre diverses section du nid. Elle peut laisser des résidus analogues à de la sciure qui donnent des indications quant à l’emplacement du nid.
    • Ne mange pas de bois, mais se nourrit de presque tous les aliments humains — spécialement la viande et les aliments sucrés. Se nourrit également d’autres insectes.
    • Tous les types d’immeubles, peu importe leur âge ou leur type de construction, sont vulnérables à l’infestation des fournis charpentières et aux dommages qu’elles causent. Il s’agit d’une espèce très difficile à contrôler. Une colonie peut comprendre jusqu’à 50,000 ouvrières.


COMPORTEMENTS PARTICULIERS

Les fourmis charpentières ne sont pas agressives mais elles peuvent mordre lorsqu'on les manipule. 

Les ouvrières sont plus actives la nuit, ainsi que durant l'été, lorsqu'il fait chaud. Elles quittent souvent la colonie en fin d'après-midi et s'approvisionnent en nourriture durant la nuit, ne retournant au nid qu'aux petites heures du matin. 

Les infestations de nos habitations par les camponotes peuvent se produire de quatre façons : 
- l'arrivée dans la maison d'une reine qui fonde une nouvelle colonie ;
- la migration d'une colonie ou d'une partie de la colonie (nid satellite) à la suite d'un stress majeur (comme l'abattage d'un arbre, le remplacement d'une fenêtre ou la disparition d'une clôture en bois où se trouvait le nid) ;
- l'introduction de matériel contenant des fourmis dans la maison, comme du bois de chauffage ;
- la formation d'un nid satellite, sans reine (la cause d'infestation la plus fréquente au Québec).